Daria, 13 ans, enceinte de son petit ami de 10 ans, la jeune future maman est devenue influenceuse

Sa grossesse, à 13 ans à peine, avait fait le buzz. Future maman, la (très) jeune Daria Sudnishnikova a décidé de partager son étonnante histoire au monde entier en devenant influenceuse. L’adolescente russe espère ainsi pouvoir gagner sa vie en racontant son incroyable grossesse sur les réseaux sociaux. 

Parents à 10 ans ?

Après avoir annoncé que son petit ami de 10 ans, Ivan, l’avait mise enceinte, Daria a vu son nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux exploser. Elle totalise désormais près de 80.000 abonnés sur Instagram, qui suivent sa vie d’adolescente pas comme les autres.

D’après des médias locaux, la jeune fille tenterait aujourd’hui de monnayer ses comptes sur Instagram et Tik Tok. Elle souhaite profiter de son improbable grossesse pour travailler avec des marques en tant qu’influenceuse, et ainsi, gagner sa vie.

Un peu jeune non ?

Elle serait tombée enceinte lorsqu’elle n’avait que 13 ans, rapporte le Mirror, et vient de fêter ses 14 printemps. Ivan, son petit ami de 10 ans, assure l’avoir mise enceinte. Les médecins sont sceptiques, pourtant, quant à sa capacité à procréer, rapporte le Sun.

Le médecin qui l’a examiné le juge « sexuellement trop immature pour produire du sperme ». Selon lui, l’enfant n’est pas le père.« Il ne peut pas y avoir de cellules productrices de sperme. Il est toujours un enfant », assure le Dr Evgeny Grekov, urologue. « Il n’y a même pas de testostérone, et il a toujours des organes génitaux enfantins » ajoute-t-il.

Mais alors ?

« Sa puberté n’a pas encore commencé… Donc nous avons beaucoup de questions. »Daria certifie pourtant qu’elle n’a connu aucun autre partenaire. Et le psychologue qui la suit la croit. L’histoire est quand assez louche et les psychologues et policiers pensent qu’il y’a quelque chose de louche derrière.

Le jeune couple vit dans la ville sibérienne de Zheleznogorsk, et sont soutenus par leurs parents.
La maman de Daria, Elena, est atteinte d’un cancer en phase terminale. Mais elle se dit prête à se battre pour être aux côtés de sa fille et du bébé. « Au début, nous pensions qu’elle avait une intoxication alimentaire », raconte-t-elle.

Une histoire horrible

« Mais petit à petit, nous avons réalisé que ce qui se passait n’avait rien à voir avec son estomac. Nous avons ensuite acheté un test de grossesse et il s’est révélé positif ». Malgré l’âge de sa fille, Elena n’a jamais envisagé l’avortement, ajoute-t-elle. Qu’en pensez-vous ?

La famille de Daria s’est rendue au commissariat pour évoquer l’existence d’un autre petit garçon, cette fois-ci âgé de 15 ans. Il aurait ensuite été assigné à résidence dans la région de Krasnoïarsk, en Sibérie, car l’âge du consentement est fixé à 16 ans en Russie. Et selon ses proches, Daria a révélé avoir menti sur l’identité du père de son enfant pour cacher un viol.

La vraie histoire

« Même si l’enfant n’est pas de lui, alors quelle est la différence ? Il sera toujours son père », aurait assuré Daria, qui est depuis devenue influenceuse sur les réseaux sociaux. Le garçon de 15 ans voulait avoir des relations sexuelles avec elle, mais elle a catégoriquement refusé. Il aurait ensuite menacé de la traiter de « pute » sur les réseaux sociaux, sauf si elle cédait à ses avances.

Il « l’a ensuite attrapée par les cheveux » et lui a dit de « se déshabiller », selon ce que la petite fille a avoué à la police. La jeune fille enceinte, ses parents, l’adolescent et ses parents ont été interrogés par des détectives russes afin de tirer cette enquête au clair. L’histoire est bien plus triste qu’il n’y paraît mais Daria voulait la raconter.

Un test ADN sera effectué

Peu après la révélation de cette grossesse, la maman de Daria avait confié son inquiétude. « Daria a avoué qu’elle était avec Ivan et qu’elle s’est bien amusée une fois. Je ne peux pas comprendre comment cela est possible. Réveillez-moi, je ne peux pas y croire », aurait-elle réagi. A la télévision, Daria a assuré que « c’était l’idée d’Ivan » : « Mais cela ne me dérangeait pas.

C’était un peu effrayant, douloureux. Tout était normal. C’était un peu honteux, on se cachait juste sous la couverture. Je ne pensais pas qu’à 10 ans, il pouvait faire de telles choses ». A ses côtés, Ivan avait tenu un discours similaire, pour protéger son amoureuse donc. Après sa naissance, un test ADN devrait être effectué sur le bébé pour formellement identifier son père. L’adolescent de 15 ans qui aurait violé Daria est actuellement aux mains des forces de l’ordre.

[easy-social-share counters=0 style="button" hide_mobile="yes" point_type="simple"] [easy-social-share buttons="facebook,pinterest,whatsapp" counters=0 style="button" only_mobile="yes" point_type="simple"]
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/customer/www/astucesos.com/public_html/wp-content/themes/flex-mag-edit/single.php on line 230

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top