🔴Disparition de Lisa en Mayenne: de plus en plus de doutes sur la version de la joggeuse

INFO LE PARISIEN. Les gendarmes de la section de recherches d’Angers vont auditionner à nouveau ce vendredi la jeune joggeuse, qui dit avoir été enlevée par deux hommes à bord d’une camionnette verte. Les investigations n’ont pas permis de corroborer son récit jusqu’à présent et les doutes sont de plus en plus forts parmi les enquêteurs.

L'enquête pour enlèvement et séquestration d'une joggeuse de 17 ans en Mayenne se poursuit ce jeudi, avant une nouvelle audition de la victime prévue vendredi. PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Thomas Brégardis
L’enquête pour enlèvement et séquestration d’une joggeuse de 17 ans en Mayenne se poursuit ce jeudi, avant une nouvelle audition de la victime prévue vendredi. PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Thomas Brégardis

48 heures après la découverte de la jeune Lisa saine et sauve, les investigations prennent une étrange tournure. Dans ses courtes et premières déclarations recueillies par les enquêteurs à l’hôpital, la jeune lycéenne de 17 ans, en état de choc, avait affirmé avoir été enlevée, ce lundi après-midi, par deux hommes qui roulaient à bord d’une camionnette verte alors qu’elle effectuait un jogging près d’un bois de Saint-Brice (Mayenne). Elle serait ensuite parvenue à déjouer la vigilance de ses kidnappeurs le lendemain soir et se réfugier dans une enseigne de restauration rapide dans la commune proche de Sablé-sur-Sarthe (Sarthe).

Mais, après deux jours d’enquête de voisinage et de recoupements techniques menés sur les 10 km qui séparent le lieu du rapt dénoncé et le lieu où Lisa a été secourue, rien ne permet, à ce stade, de confirmer avec certitude le récit de la jeune femme. « De nouveaux éléments corroborent les premiers doutes des enquêteurs. Il y a de plus en plus d’incohérences mais il faut être prudent. Elles pourraient aussi s’expliquer par l’état de la jeune femme au moment de sa première audition très brève », nous confiait ce jeudi soir une source proche des investigations, confiées aux gendarmes de la section de recherches d’Angers. En clair, rien ne dit que la jeune femme affabule. Mais rien ne permet de dire non plus qu’elle dit la vérité…

Aucun témoin n’a vu la camionnette

C’est pourquoi, selon nos informations, Lisa va être réentendue par les enquêteurs ce vendredi. Une audition décisive qui sera plus longue et plus poussée que la première, mercredi matin alors qu’elle était encore alitée et affaiblie. En parallèle, des gendarmes spécialisés dans l’analyse comportementale creusent les éventuelles aspérités dans la personnalité de cette jeune femme décrite comme très équilibrée, sportive et insérée — elle était même pompière volontaire.

Recueils de témoignages, auditions de lycéens, contrôles routiers, analyse des caméras de Sablé-sur-Sarthe… D’importants moyens ont été déployés sur le terrain par les gendarmes pour identifier les suspects décrits par Lisa. Mais, selon nos informations, aucun témoin interrogé dit avoir aperçu cette fameuse camionnette verte circuler au moment de l’enlèvement allégué ou après les faits dans le secteur de Saint-Brice. De même, ce véhicule n’apparaît sur aucune caméra. Lors de son audition, la jeune femme n’avait pas été en mesure de se souvenir du modèle de la camionnette, de sa marque ou de la plaque d’immatriculation.

La traque d’un éventuel kidnappeur abandonnée pour l’instant

Autres déclarations qui intriguent les gendarmes : Lisa n’a pas pu donner une description physique de ses agresseurs alors qu’elle ne dit à aucun moment que ces derniers étaient cagoulés ou qu’on l’a forcée à mettre un bandeau sur les yeux. De même, elle n’a pas pu donner de détails sur la maison où elle dit avoir été séquestrée pendant 24 heures, ainsi que le trajet qu’elle a parcouru de sa fuite jusqu’au restaurant de Sablé où elle a été retrouvée mardi soir…

Enfin, reste aussi la question du mobile : pour quel motif deux hommes auraient voulu enlever la lycéenne ? D’après nos informations, celle-ci n’a jamais fait état de violences sexuelles devant les gendarmes. Elle dit en revanche avoir reçu des coups de poing. Mais là encore, les premières analyses médicales révèlent que Lisa souffre de blessures légères, de type égratignures, qui ne semblent pas compatibles avec la violence décrite. Les enquêteurs se demandent par ailleurs pourquoi des ravisseurs assez vigilants pour priver la jeune femme de son téléphone ou de sa montre GPS (des éléments qui auraient permis de les localiser) auraient laissé ces effets visibles sur le chemin de sa disparition sans s’en débarrasser.

Toutes ces zones d’ombre devraient être éclaircies avec la nouvelle audition de Lisa qui, en l’état, reste une victime choquée. Les gendarmes n’excluent pas non plus un scénario intermédiaire qui ne serait pas tout à fait celui du rapt par deux prédateurs non identifiés. En attendant plus d’éclaircissements de la jeune femme et faute de signalement précis, toute traque de kidnappeur a été abandonnée sur le terrain.

[easy-social-share counters=0 style="button" hide_mobile="yes" point_type="simple"] [easy-social-share buttons="facebook,pinterest,whatsapp" counters=0 style="button" only_mobile="yes" point_type="simple"]
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/customer/www/astucesos.com/public_html/wp-content/themes/flex-mag-edit/single.php on line 230

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top