Joggeuse de 17 ans retrouvée vivante: le récit d’un témoin

MuteL’adolescente de 17 ans qui avait disparu lundi après-midi lors d’un footing en forêt de Bellegarde en Mayenne a réapparu mardi, aux alentours de 20h, au moment de se réfugier dans un kebab de Sablé-sur-Sarthe. En état de choc, elle n’a pas encore pu répondre aux questions des enquêteurs. Dans ses premières déclarations, elle a toutefois dit avoir échappé à son ravisseur.

En état de choc, l’adolescente de 17 ans qui avait disparu lors de son footing en forêt de Bellebranche en Mayenne lundi après-midi avant de réapparaître mardi vers 20h dans un kebab de Sablé-sur-Sarthe, n’a pas encore pu être entendue par les enquêteurs. Dans ses premières déclarations prononcées au cours de la soirée, elle a toutefois dit avoir échappé à son ravisseur.

De nombreuses zones d’ombre

Le témoignage d’un voisin du restaurant ayant accueilli la rescapée devant nos caméras cadre d’ailleurs avec ces quelques bribes: “La fille se serait échappée du véhicule de son ravisseur et a trouvé refuge dans le kebab qui était à côté et a demandé de l’aide. Et, soudain, le ravisseur a pris la fuite.”

Des éléments potentiellement cruciaux mais encore très embryonnaires et à approcher avec prudence au vu de l’état de la jeune fille. L’adolescente, qui avait quitté son domicile de Saint-Brice la veille pour aller courir en forêt de Bellebranche sur les coups de 16h et dont le père avait dit son inquiétude aux gendarmes trois heures plus tard, est apparue ensanglantée au moment de passer la porte de ce kebab de Sablé-sur-Sarthe mardi soir. À ce stade, ni la nature ni la gravité de ses blessures ne sont connues plus précisément.

Après ce dénouement aussi spectaculaire qu’heureux, les enquêteurs ont donc de nombreuses zones d’ombre à éclairer, à commencer par les conditions de la disparition de la jeune fille et les événements de la journée suivante.

Une précision qui ressemble à un avertissement

Tandis que le dispositif de recherches a impliqué jusqu’à 200 gendarmes mardi, les investigations repartent en tout cas sur des bases entièrement différentes ce mercredi. Avant même le retour impromptu de la jeune fille, la procureure de la République de Laval, Céline Maigné, avait d’ailleurs requalifié le chef motivant l’ouverture de l’enquête, substituant “l’enlèvement et séquestration” à “la disparition inquiétante”.

Lors de son point-presse tenu dans l’après-midi, la magistrate avait d’ailleurs ajouté une étonnante précision, résonant comme un avertissement: “Je souligne que cette qualification d’enlèvement et séquestration est punie d’une peine délictuelle dans l’hypothèse où l’auteur des faits libère volontairement et rapidement la personne retenue.”

Encore 100 gendarmes sur le terrain

Ils seront encore 100 gendarmes à pied-d’oeuvre ce mercredi, chargés d’assurer à la fois les recherches, la sécurisation des lieux de celles-ci, les investigations judiciaires. L’organisation comptera également sur une équipe de la gendarmerie scientifique.

Une fois rétablie, l’adolescente aura l’occasion d’aider la justice à y voir plus clair. Elle a, en attendant, été prise en charge par les pompiers mardi soir puis transportée à l’hôpital afin d’y passer une batterie d’examens ainsi que la nuit. Ses parents ont pu l’y veiller une bonne partie du temps. Leur soulagement ne souffre lui d’aucun mystère.

[easy-social-share counters=0 style="button" hide_mobile="yes" point_type="simple"] [easy-social-share buttons="facebook,pinterest,whatsapp" counters=0 style="button" only_mobile="yes" point_type="simple"]
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/customer/www/astucesos.com/public_html/wp-content/themes/flex-mag-edit/single.php on line 230

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top