🔴 Macron va suspendre les allocations à ceux qui ne recherchent pas un emploi activement

Le chef de l’État, qui prononçait une allocution ce mardi soir, s’est agacé de constater que trop d’offres d’emploi restaient non pourvues.

Les chômeurs davantage surveillés. Lors de son allocution ce mardi soir, Emmanuel Macron a annoncé que le versement des allocations-chômage serait suspendu pour les demandeurs d’emploi qui ne sont pas considérés comme étant en recherche active. «Les demandeurs d’emploi qui ne démontreront pas une recherche active verront leur allocation suspendue», a déclaré le chef de l’État.

Une manière d’encourager les chômeurs à retourner vers l’emploi, alors que 300.000 offres restent non pourvues selon les chiffres de la Banque de France. «Les entrepreneurs me disent peiner à recruter aujourd’hui», a déploré Emmanuel Macron, citant des secteurs comme la restauration, le BTP, l’artisanat ou l’industrie. Et ce alors que le chômage, bien qu’au « plus bas depuis quinze ans », s’est-il félicité, concerne toujours actuellement plus de 3 millions de personnes. « Cette situation heurte le bon sens », a reconnu Emmanuel Macron. Le locataire de l’Élysée a indiqué que, «dès les prochaines semaines», Pôle emploi allait passer «en revue les centaines de milliers d’offres d’emplois disponibles sans réponse». «On ne doit pas viser seulement 7 % de taux de chômage mais le plein-emploi», a martelé le chef de l’État. Environ un million d’offres sont actuellement disponibles sur le site de l’opérateur.

Si la décision de suspendre les allocations-chômage en cas de non-recherche active d’un emploi paraît choc sur le papier, elle n’a en soit rien de révolutionnaire. Depuis 2008, la loi permet déjà de suspendre l’allocation perçue par un chômeur s’il refuse deux offres «raisonnables». En 2015, Pôle emploi a encore déployé 200 conseillers pour contrôler la recherche d’emploi. Et dans la loi avenir professionnel en 2018, le gouvernement a fortement augmenté leur nombre pour le porter à… 1000. Le chef de l’État reste donc dans sa logique de « droits et de devoirs » pour éviter à tout prix l’assistanat, mais sans rien inventer de nouveau. Fin décembre 2018, un décret avait par ailleurs été publié au Journal officiel durcissant les sanctions encourues par les chômeurs. En cas d’insuffisance dans les recherches d’emploi, le texte prévoyait que l’allocation-chômage soit «supprimée» dès le premier manquement.

Nouveau calcul de l’assurance-chômage confirmé

Emmanuel Macron entend également lutter contre les pénuries de main-d’œuvre et accélérer la marche vers le plein-emploi grâce à « l’indispensable réforme de l’assurance-chômage », partiellement entrée en vigueur le 1er octobre dernier et qu’un « nouvel étage » viendra compléter au 1er décembre. Les conditions d’éligibilité et d’ouverture des droits à indemnisation passeront par exemple de 4 à 6 mois pour toute personne ayant cotisé pendant deux ans. Et la dégressivité de 30 % pour les allocataires de moins de 57 ans ayant eu un salaire de plus de 4 500 euros brut mensuel s’appliquera dès le septième mois d’indemnisation et non plus à partir du neuvième.

Le président de la République a enfin vanté les résultats de la politique menée depuis le déclenchement de la crise à destination des jeunes. Via la relance de l’apprentissage et le plan 1 jeune 1 solution qui auront permis à plus de « 3 millions de jeunes » de ne pas pointer au chômage ou basculer dans l’inactivité. Avec, pour effet, un « taux de chômage des jeunes le plus bas » que la France a connu depuis longtemps.

[easy-social-share counters=0 style="button" hide_mobile="yes" point_type="simple"] [easy-social-share buttons="facebook,pinterest,whatsapp" counters=0 style="button" only_mobile="yes" point_type="simple"]
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/customer/www/astucesos.com/public_html/wp-content/themes/flex-mag-edit/single.php on line 230

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top