Le meurtrier de Victorine avoue ce qu’il s’est passĂ© le jour du drame, son rĂ©cit glace le sang

L’horreur 😳😡

Le meurtre de Victorine date d’un an. Cette affaire avait dĂ©frayĂ© la chronique, retour sur les derniĂšres confidences de son assassin sur le jour de sa mort.

Tout a commencĂ© en septembre 2020, lorsque le corps sans vie de Victorine Dartois est retrouvĂ© dans un ruisseau, prĂšs de Villefontaine en IsĂšre. La famille de la jeune femme de 18 ans est sous le choc, les enquĂȘteurs, quant Ă  eux, tentent de trouver le coupable. Un mois plus tard un homme est arrĂȘtĂ©. Le 15 octobre de la mĂȘme annĂ©e, il avoue le meurtre de Victorine.

Qui est Ludovic Bertin, le meurtrier de Victorine Dartois ?

AprĂšs plusieurs semaines de recherches et d’interrogatoires du voisinage, un homme de 25 ans originaire du mĂȘme village que la jeune femme, a Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© et inculpĂ© pour son meurtre. RetrouvĂ©e Ă  moitiĂ© dĂ©nudĂ©e dans le ruisseau non loin de la maison de ses parents, l’autopsie avait rĂ©vĂ©lĂ© que Victorine Ă©tait morte asphyxiĂ©e. Cependant, aucune trace de violences sexuelles n’avait Ă©tĂ© constatĂ©e Ă  l’époque, selon le procureur adjoint Boris Duffau du parquet de Grenoble.

L’homme qui a avouĂ© avoir Ă©tranglĂ©, puis noyĂ© Victorine, Ă©tait dĂ©jĂ  connu des services de police, selon le procureur, pour “des dĂ©lits de droit commun”. Ludovic Bertin habitait Villefontaine Ă©galement. À 25 ans, il Ă©tait chef d’entreprise, mariĂ© et pĂšre d’un enfant. Ludovic Bertin et la jeune femme ne se connaissaient pas. AuprĂšs des enquĂȘteurs, il a fait le rĂ©cit glaçant de sa rencontre avec sa victime.

Le récit glaçant de la mort de Victorine

Ainsi, en octobre 2020, l’homme avait expliquĂ© la maniĂšre dont il avait croisĂ© Victorine. Selon lui, il se serait retrouvĂ© â€œpar hasard” face Ă  la jeune femme, alors que celle-ci rentrait chez elle Ă  pied et qu’il faisait son jogging dans les bois. Ils se seraient alors bousculĂ©s et une bagarre aurait Ă©clatĂ©. PaniquĂ©, Ludovic Bertin aurait alors Ă©tranglĂ© l’étudiante en BTS communication Ă  deux reprises. AprĂšs, il aurait cachĂ© le corps dans le ruisseau.

Il nie cependant la tentative de viol, malgrĂ© le corps presque dĂ©nudĂ© de la jeune femme de 18 ans. Un tĂ©moignage qui pourrait ĂȘtre remis en question. En effet, quelque temps aprĂšs la parution du portrait de Ludovic Bertier, une femme l’a accusĂ© de viol. Des faits qui se seraient dĂ©roulĂ©s deux ans avant le meurtre de Victorine Dartois dans le dĂ©partement du RhĂŽne. Des Ă©lĂ©ments de l’enquĂȘte semblent encore flous, le futur procĂšs du meurtrier de la jeune femme devrait donner des Ă©lĂ©ments de rĂ©ponse Ă  la famille en deuil.

[easy-social-share counters=0 style="button" hide_mobile="yes" point_type="simple"] [easy-social-share buttons="facebook,pinterest,whatsapp" counters=0 style="button" only_mobile="yes" point_type="simple"]
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/customer/www/astucesos.com/public_html/wp-content/themes/flex-mag-edit/single.php on line 230

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top