Une ambulancière de 24 ans atteinte de coronavirus sans toux ni fièvre partage ses symptômes

une-ambulanciere-de-24-ans-atteinte-de-coronavirus-sans-toux-ni-fievre-partage-ses-symptomes

En à peine quelques mois, 3,14 millions de cas d’infection au coronavirus ont été confirmés à travers le monde. Le virus qui a émergé en décembre dernier en Chine a progressé à une vitesse alarmante. Jusque-là inconnu, le sars-cov-2 n’a pas encore révélé tous ses secrets. La communauté scientifique continue à en découvrir plus sur cet ennemi invisible. Alors, afin que tout le monde puisse détecter ses symptômes, une ambulancière de 24 ans a décidé de partager leur évolution jour après jour. Son journal de bord a été relayé par nos confrères du Mirror.

Si les symptômes les plus connus du covid-19 sont de la fièvre, une toux sèche et un essoufflement dans les cas les plus sévères, d’autres peuvent passer inaperçus. Pourtant, beaucoup de personnes sont paucisymptomatiques, comme l’explique le docteur Martin Blachier à BFM TV. En d’autres termes, une proportion importante de cas d’infection au nouveau coronavirus ne présentent que peu de symptômes de la maladie.

Kristin Adkin, une jeune femme de 24 ans a développé une forme modérée de l’infection. Ambulancière de profession, elle a tenu un journal de bord pour décrire ses symptômes jour après jour. Kristin espère à travers cela sensibiliser les gens afin qu’ils fassent plus attention à ces signes qui peuvent parfois passer inaperçus.

Kristin Adkin

Un journal des symptômes

Testée positive au covid-19, Kristin n’a souffert ni de fièvre ni de toux intense. Et pour cause, si ces manifestations sont généralement les plus communes, d’autres peuvent également être relatives à une infection au coronavirus. Pour reconnaître ces signes « moins évidents », la jeune ambulancière a tenu un journal de bord en y décrivant ses symptômes.

Jour 1

Le premier jour, Kristin a été sujette à des maux de tête intenses. Elle explique qu’elle a souffert de migraine sévère et d’une douleur insoutenable au-dessus des yeux. « Les pires maux de tête que je n’ai jamais eus », témoigne la jeune femme.

Jour 2

Alors qu’elle pensait que ses migraines étaient simplement dues au stress, le lendemain, Kristin a commencé à ressentir des douleurs au niveau du dos. Là encore, elle a mis ce symptôme sur le compte de son métier. « Il n’est pas rare pour moi d’avoir mal au dos. Cependant, cette nuit-là, la douleur était si intense que j’ai compris que ce n’était pas normal », explique-t-elle.

Jour 3

Le troisième jour, les douleurs se sont intensifiées et Kristin les sentait se répondre à travers tout son corps. La jeune ambulancière souffrait toujours de maux de tête et ressentait des courbatures tellement intenses qu’elle était incapable de bouger. Elle raconte : « Plus tard dans la journée, mon état s’est aggravé, je n’ai pas pu quitter mon lit. C’est là que j’ai commencé à ressentir des douleurs au niveau de la poitrine et je me suis sentie un peu essoufflée en me déplaçant ». Et d’ajouter : « J’ai décidé de désinfecter un peu ma chambre, et j’ai réalisé que j’avais perdu mon odorat ».

Jour 4

Après l’odorat, Kristin a perdu le sens du goût. La jeune femme a également commencé à souffrir d’une toux sèche mais légère. « Les maux de tête ont commencé à s’améliorer. J’ai seulement développé une légère toux sèche (…) J’ai réalisé aujourd’hui que j’avais perdu le sens du goût » écrit-elle dans son journal.

Jour 5

L’état de santé de Kristin a commencé à s’améliorer. Néanmoins, la jeune femme souffrait encore d’agueusie et d’anosmie.

Jour 6

Après près d’une semaine, Kristin se sentait beaucoup mieux. Mais six jours après les premiers symptômes, la jeune femme n’avait toujours pas retrouvé le goût et l’odorat.

Covid-19 : une forme souvent bénigne

Si le covid-19 a provoqué plus de 218 000 décès à travers le monde, fort heureusement, la plupart des personnes atteintes ne développent pas de formes graves de la maladie, comme l’indique  Medisite. Pour preuve, sur les 3 141 000 cas de contamination, près d’un million de personnes en ont guéri. Toutefois, ceux qui ne présentent pas ou peu de symptômes n’en sont pas moins contagieux. Il est donc important de prêter attention à certains signes afin de limiter les risques de transmission.

[easy-social-share counters=0 style="button" hide_mobile="yes" point_type="simple"] [easy-social-share buttons="facebook,pinterest,whatsapp" counters=0 style="button" only_mobile="yes" point_type="simple"]
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/astucesos/public_html/wp-content/themes/flex-mag-edit/single.php on line 230

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top