L’extraction menstruelle : une astuce dangereuse pour en finir plus vite avec les règles

lextraction-menstruelle-une-astuce-dangereuse-pour-en-finir-plus-vite-avec-les-regles

Image : twentytwowords

Pour écourter la durée des règles, une nouvelle tendance est née et elle paraît surréaliste : celle d’aspirer ses menstruations avec un aspirateur. Cette pratique très dangereuse a valu à deux femmes de finir à l’hôpital. L’extraction menstruelle peut causer de dangereuses hémorragies qui peuvent conduire à la mort. Une infirmière met en garde contre cette « astuce » prisée par celles qui souhaitent faire l’impasse sur ce moment capital du cycle. Ce témoignage affolant nous est relayé par nos confrères du New York Post.

C’est une infirmière américaine alarmée qui lance l’alerte. Après avoir soigné deux patientes hospitalisées en urgence après avoir extrait leurs règles avec… un aspirateur. Si cette pratique paraît complètement folle, elle est surtout très dangereuse pour les femmes qui souhaitent écourter cette période parfois incommodante. La soignante met en garde contre cette méthode qui peut s’avérer fatale.

extraction menstruelle
nypost

Une « méthode » qui provoque une hémorragie

De nombreuses femmes souhaitent, pour plusieurs raisons, écourter la durée de leurs règles. Cette volonté est telle que ces dernières peuvent recourir à des méthodes qui peuvent leur coûter la vie. Parmi elles, l’extraction menstruelle.

Deux femmes âgées respectivement de 19 et 23 ans ont failli mourir à cause de cette pratique popularisée sur Internet. Suite à cette action potentiellement fatale, les victime de cette sombre recommandation ont souffert d’une hémorragie au lieu de contenir le flux menstruel comme elles l’espéraient. Et cette dangereuse tendance aurait des origines plus anciennes qu’il n’y paraît.

Une pratique quasi-séculaire

Si cette méthode très dangereuse apparaît comme récente, elle est pourtant plus vieille que sa démocratisation chez les femmes en quête d’arrêt prématuré de leurs menstruations. L’extraction des règles a déjà été prônée par Carol Downer, une militante féministe qui recommandait cette pratique pour interrompre une grossesse dès les premières semaines.

Son principe ? Insérer une canule jointe à une seringue pour pomper le sang utérin. Cette technique abortive dangereuse a ensuite disparu depuis que l’interruption de grossesse est devenue légale. Aujourd’hui, cette aspiration a changé d’indication et est prisée pour écourter la période des menstruations voire l’arrêter.

tampons
mirror

Une réunion pour « arrêter les règles »

En 2016, un groupe de journalistes a révélé que certaines femmes se réunissaient pour procéder à l’extraction menstruelle en s’aidant mutuellement. Mais cette dérive a atteint des proportions plus graves quand ces jeunes américaines ont essayé cette méthode à l’aide d’un aspirateur. Révoltée, l’infirmière qui les a soignées à tiré la sonnette d’alarme. « Chaque femme a un flux sanguin propre adapté à ce que son corps peut tolérer.

Un aspirateur augmente ce flux presque mille fois plus rapidement au-delà de la limite du corps, d’où l’état de choc »a écrit la soignante sur Twitter. La professionnelle de santé tient à expliquer ce qui arrive aux corps à celles qui seraient tentées de recourir à cette recommandation féminine mortelle.

« Vous allez aspirer bien plus que du sang »

Scandalisée par cette mode, l’infirmière a mis en garde les autres femmes contre ses dangers. « Mesdames … Veuillez cesser d’utiliser votre tuyau d’aspirateur pour mettre fin à vos règles plus tôt » a-t-elle commenté sur le réseau à l’oiseau bleu. Puis d’ajouter : « Vous allez finir par aspirer bien plus que du sang. Arrêtez ! Je ne connais pas la marque de cet équipement mais vous ne rêvez pas, il s’agit bien d’un aspirateur ».

Une indignation qui l’a incitée à expliquer les autres risques de l’extraction menstruelle avec l’appareil électroménager. Elle explique que les règles ont un flux régulier que le corps peut tolérer. Vider son sang utérin augmente le débit « plus de 1000 fois ». Elle explique également que cela met l’organisme « en état de choc ».

Une démonstration de professionnelle qui pourrait sauver la vie de nombreuses jeunes filles qui souhaitent écourter ou interrompre ce phénomène naturel capital pour l’élimination des déchets émis par l’endomètre, la muqueuse de l’utérus.

[easy-social-share counters=0 style="button" hide_mobile="yes" point_type="simple"] [easy-social-share buttons="facebook,pinterest,whatsapp" counters=0 style="button" only_mobile="yes" point_type="simple"]
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/astucesos/public_html/wp-content/themes/flex-mag-edit/single.php on line 230

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top