Deux médecins conseillent aux Belges de prendre de la vitamine D durant le confinement

Durant cette période de confinement, les déplacements sont très limités. De ce fait, les Belges ne peuvent profiter pleinement du soleil et de ses bienfaits. C’est pourquoi deux professeurs du CHU de Liège invitent les citoyens à prendre de la vitamine D, comme préconisé pour certains durant la période hivernale.

Illustration. © Getty Images/iStockphoto

Les professeurs du CHU de Liège, Etienne Cavalier, chef du service de chimie clinique, et Michel Moutschen, chef du service des maladies infectieuses, l’affirment : “S’il n’existe aucune donnée montrant que la vitamine D pourrait réduire l’incidence de l’infection par le Covid-19, ou en atténuer l’atteinte, une supplémentation quotidienne en vitamine D, au vu du faible risque présenté, pourrait s’avérer bénéficiaire.”

Cette période de crise sanitaire impose à tout un chacun de rester confiné et d’éviter autant que possible les déplacements extérieurs pour éviter la propagation du Covid-19. Si cette mesure, sans précédent, va permettre de sauver de nombreuses vies humaines, il n’en est pas moins vrai qu’elle risque d’entraîner une baisse du taux sanguin de vitamine D. En effet, la vitamine D est synthétisée naturellement par exposition de la peau aux rayons UVB solaires. Sans exposition au soleil, des déficiences peuvent apparaître, surtout si le confinement est prolongé.

La vitamine D pour booster le système immunitaire

La vitamine D est bien connue pour ses propriétés particulièrement intéressantes sur le système immunitaire. Selon une méta-analyse basée sur 25 études et 11.000 patients publiée en 2017 dans le British Medical Journal, la vitamine D peut en effet protéger des infections aiguës des voies respiratoires. Cette analyse a “mis en évidence un bénéfice d’une supplémentation quotidienne ou hebdomadaire en vitamine D par rapport à des doses plus larges, mensuelles, par exemple, et que l’effet était d’autant plus marqué que le patient présentait une déficience sévère, ce qui est souvent le cas à la sortie de l’hiver chez des patients non supplémentés”, explique le CHU de Liège.

Si les deux médecins liégeois rappellent qu’il n’existe, bien entendu, aucune donnée montrant que la vitamine D pourrait réduire l’incidence de l’infection par le Covid-19, ni qu’elle pourrait en atténuer l’atteinte, ils estiment qu’en prendre ne pourrait de toute façon pas avoir d’incidence négative. Au contraire, selon eux, cette supplémentation pourrait s’avérer bénéficiaire, notamment pour les autres effets démontrés de la vitamine D sur le squelette et d’autres fonctions de l’organisme. 

[easy-social-share counters=0 style="button" hide_mobile="yes" point_type="simple"] [easy-social-share buttons="facebook,pinterest,whatsapp" counters=0 style="button" only_mobile="yes" point_type="simple"]

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top