«C’est fini, je ne peux plus me battre»: les derniers mots bouleversants d’un père de famille de 40 ans à sa femme avant de mourir du coronavirus

Malgré l’état critique dans lequel se trouvait Ryan, on lui a dit de rester chez lui et de ne pas venir à l’hôpital.Hilary et RyanHilary et Ryan – Facebook

Hilary Storrie, une Irlandaise de 45 ans, a raconté le cauchemar qu’elle a vécu quand son époux Ryan, âgé de 40 ans, a contracté le coronavirus.

Ryan est tombé malade le 11 mars dernier. Il avait plusieurs symptômes et beaucoup de fièvre. Il est décédé dans son appartement à Glasgow 11 jours plus tard. « Je pense que Ryan ne voulait pas aller à l’hôpital, il n’arrêtait pas de dire : ‘Je ne veux pas te quitter’. Il avait peur d’aller à l’hôpital au cas où ça se passait mal et qu’il se retrouvait seul », a confié Hilary au Sun. « Après dix jours passés dans son lit avec de la fièvre, il avait du mal à parler, et surtout beaucoup de mal à respirer. Plus tard dans la soirée, j’ai pensé qu’il commençait à aller mieux. Il a réussi à s’asseoir dans le canapé. C’est à ce moment-là qu’il s’est tourné vers moi et qu’il a dit : ‘C’est fini Hilary, je ne peux plus continuer à me battre’. Il est allé s’allonger dans son lit et quand je suis allée le voir le lendemain, il était parti », témoigne la mère de famille.

Quand elle a vu son mari inanimé, Hilary a directement procédé au massage cardiaque pendant 15 minutes, avant que les secours n’arrivent. Mais ils n’ont pas pu sauver Ryan. « Les ambulanciers ont tenté de le ramener mais c’était trop tard. Tout est arrivé si soudainement », a expliqué Hilary, qui doit désormais s’isoler pendant 14 jours avec ses deux garçons.

Facebook

Le mari d’Hilary était considéré comme à risque, car il souffrait d’asthme. « J’ai perdu mon meilleur ami et c’est encore plus difficile d’être isolée. Les garçons et moi sommes ensemble mais c’est difficile parce que je ne peux pas voir ma famille. La famille devrait pouvoir se réunir quand quelque chose comme ça se produit, mais je comprends pourquoi nous devons rester séparés », raconte la mère de famille avant d’avertir les personnes qui ne prennent pas le virus au sérieux : « Je souhaite que tout le monde prenne le confinement au sérieux. Si vous ne le faites pas, vous tomberez malade, ou vous rendrez quelqu’un d’autre malade. Je recommande à toute personne qui présente des symptômes de s’isoler », conclut Hilary.

Facebook
[easy-social-share counters=0 style="button" hide_mobile="yes" point_type="simple"] [easy-social-share buttons="facebook,pinterest,whatsapp" counters=0 style="button" only_mobile="yes" point_type="simple"]
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/customer/www/astucesos.com/public_html/wp-content/themes/flex-mag-edit/single.php on line 230

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top