Coronavirus : « ça fait terriblement mal » L’effroyable témoignage vidéo d’un britanique

 Andy Hardwick veut que son témoignage serve d’alerte auprès de la population.

Les images le montrent désespérément malade, bien loin de l’homme facétieux qu’il semblait être encore il y a peu et, comme le montrent ses photos publiées sur les réseaux sociaux. Andy Hardwick, un Britannique de 51 ans atteint par le coronavirus, a mis en ligne une vidéo déchirante pour inciter les gens à prendre la maladie Covid-19 au sérieux.

Le dos collé au mur, vêtu d’un sweat-shirt gris et le souffle court, l’homme visiblement très souffrant énumère un à un les symptômes qui le frappent et décrit l’expérience vraisemblablement très traumatisante qu’il traverse.

«Je suis un homme d’une cinquantaine d’années, normalement en forme et en bonne santé. Je vais à la gym au moins trois fois par semaine et ne souffre d’asthme qu’occasionnellement», dit-il face caméra. 

«Mais aujourd’hui ma colonne vertébrale me fait mal, mon dos me fait mal, mon cou me fait mal, j’ai du mal à parler et suis essoufflé dès que j’essaye de me déplacer. Ca fait terriblement mal, au point que j’arrive à peine à lever la tête de mon oreiller», explique ensuite Andy Hardwick dans une vidéo partagée sur Facebook par sa femme, Nicola, dimanche 22 mars, et partagée depuis des milliers de fois.

D’après le quotidien britannique The Guardian, ce sont justement sa famille, ainsi que ses amis, qui ont exhorté Andy à faire une vidéo pour alerter la population sur le Covid-19, pour dire au plus grand nombre que la maladie peut être grave, qu’il faut respecter le confinement, et ne pas la prendre à la légère.

«JE NE LE SOUHAITERAIS PAS À MON PIRE ENNEMI»

«Ca arrive par vagues, vous ressentez parfois un léger soulagement, vous pensez que ça va aller mieux, puis le mal revient. C’est vraiment très douloureux, ça ne ressemble à rien de ce que j’ai pu avoir auparavant, je ne le souhaiterais pas à mon pire ennemi», dit encore Andy Hardwick.

Ce père de deux enfants, originaire de Wickford, dans le comté d’Essex à l’ouest de Londres, explique également que la maladie avait commencé le vendredi 20 mars d’abord par une «toux très sèche» puis un «mal de gorge».

Comme beaucoup d’autres malades, il ajoute avoir très vite ressenti une sensation de serrement au niveau de ses poumons. S’il n’a pas eu de fièvre au départ, celle-ci est néanmoins apparue très rapidement, le rendant incapable de respirer correctement. 

Depuis quelques jours, son état semble s’améliorer, explique maintenant sa femme Nicola, précisant au passage qu’elle n’aurait jamais cru que la vidéo de son époux devienne aussi virale.

Mais si l’horizon semble s’éclaircir, la famille reste prudente et comme Andy l’indique lui-même dans sa vidéo, il convient de respecter les consignes sanitaires, notamment pour protéger les plus fragiles.

«Restez éloignés les uns des autres, respectez les règles et adoptez les gestes barrières. Si nos parents ou nos grands-parents attrapent cette maladie, et qu’ils sont vulnérables ou ne sont pas en forme, je ne veux pas penser aux ravages que le coronavirus pourrait leur faire. Ils deviendront une statistique. Ne devenez pas une statistique. Restez en sécurité», conclut-il.

[easy-social-share counters=0 style="button" hide_mobile="yes" point_type="simple"] [easy-social-share buttons="facebook,pinterest,whatsapp" counters=0 style="button" only_mobile="yes" point_type="simple"]
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/customer/www/astucesos.com/public_html/wp-content/themes/flex-mag-edit/single.php on line 230

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top