“Des jeunes qui ont participé aux fêtes de confinement sont maintenant aux soins intensifs”

Le virologue Marc Van Ranst regrette que les messages répétés des autorités destinés à endiguer la propagation du coronavirus ne soient pas pris en considération par une partie de la jeunesse. “Ce n’est pas un jeu vidéo. Les gens meurent vraiment ici”, lance-t-il pour éveiller les consciences. 

“Nous n’atteignons pas encore suffisamment certains groupes avec notre communication, les jeunes notamment”. Dans l’émission De Afsrpaak, diffusée sur la VRT, Marc Van Ranst tire un constat clair, cinglant. Malgré les louanges, émanant notamment du Financial Times, le virologue estime que le pays peut encore s’améliorer dans la gestion de la crise.

Appel aux influenceurs

“Plusieurs jeunes qui sont actuellement aux soins intensifs, sous assistance respiratoire, ont pris part à des fêtes de confinement. C’est important de le savoir. Ce n’est pas un jeu vidéo, les gens meurent vraiment ici”, clame-t-il.

Pour sensibiliser les jeunes, il estime qu’une communication “intimidante” peut être préconisée. Il propose également un recours aux influenceurs sur les réseaux sociaux. “Nous avons encore beaucoup de choses à expliquer à cette frange de la population.” 

[easy-social-share counters=0 style="button" hide_mobile="yes" point_type="simple"] [easy-social-share buttons="facebook,pinterest,whatsapp" counters=0 style="button" only_mobile="yes" point_type="simple"]

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top