9 habitudes à adopter aujourd’hui pour enrayer la démence ou la maladie d’Alzheimer avant qu’elle ne commence

La démence est un terme général pour la perte de mémoire et des capacités mentales. La démence peut apparaître sous de nombreuses formes, notamment la maladie de Parkinson, la maladie de Huntington et la démence vasculaire. Mais le type le plus courant est la maladie d’Alzheimer, qui représente environ 60 à 80% des cas.

Si la cause ne peut pas être traitée, la démence peut être progressive. Les symptômes peuvent s’aggraver avec le temps et comprennent la dépression, l’apathie et la difficulté à se souvenir de conversations, noms et événements récents. Certains facteurs de risque de démence peuvent être prévenus, alors que d’autres ne le peuvent pas.

Les facteurs de risque pouvant être contrôlés comprennent :

=Mauvaise nutrition et manque de vitamines

=Utilisation de médicaments contribuant à la démence

=Altération de la fonction thyroïdienne

=Risques cardiovasculaires tels que taux de cholestérol élevé, hypertension artérielle et diabète

=Le tabagisme

=Faible activité physique

=Consommation d’alcool

=Traumatismes à la tête

9 façons de réduire le risque de démence

  1. Prendre de la vitamine D

Des études ont montré une corrélation entre de faibles niveaux de vitamine D et un déclin cognitif, entraînant des symptômes de démence. Une supplémentation en vitamine D peut aider à protéger le corps contre les processus conduisant à la démence et à la maladie d’Alzheimer. Le soleil est le meilleur moyen de se procurer de la vitamine D, mais prendre un supplément peut également vous aider si vous ne pouvez pas sortir autant que vous le souhaitez. Cela pourrait aussi être utile pendant les mois d’hiver!

  1. Défiez votre cerveau

Défier votre cerveau régulièrement a des avantages incroyables! Des études ont montré que les bilingues retardent l’apparition des symptômes de démence au bout de presque cinq ans, par rapport aux adultes plus âgés qui ne parlent qu’une langue. Une autre étude a révélé que la pratique régulière de mots croisés peut retarder l’apparition de la perte de mémoire de 2 à 5 ans.

  1. Restez physiquement actif

Pour que votre sang soit en mouvement et que votre cœur pompe régulièrement, l’un des moyens les plus efficaces consiste à renforcer votre système vasculaire. L’exercice est la meilleure médecine préventive pour de nombreux problèmes de santé chroniques. Environ 30 minutes d’activité physique modérée par jour suffisent pour constater des bienfaits sur la santé.

  1. Contrôle de la consommation d’alcool

Des études ont montré que les personnes qui consomment de l’alcool en excès présentent un risque plus élevé de développer une démence, par rapport à celles qui ne boivent pas d’alcool ou qui en consomment une quantité modérée. Contrôler la consommation d’alcool peut aider à prévenir de nombreux problèmes de santé, y compris la démence.

  1. Protégez-vous contre les blessures à la tête

Portez un casque lorsque vous êtes à vélo! C’est un moyen simple mais très important de protéger votre cerveau des dommages éventuels. Si vous faites quelque chose qui pourrait être dangereux, comme pratiquer des sports nautiques ou être sur une piste de ski, songez également à porter un casque.

  1. Soyez social

Interagir régulièrement avec d’autres personnes peut aider à se protéger contre les effets négatifs de l’isolement. Même si c’est juste avec un ami ou avec quelques membres de la famille, parler régulièrement à d’autres personnes peut vous protéger contre plusieurs problèmes de santé. Encore mieux: promenez-vous dans la nature avec votre ami!

  1. Prendre de la vitamine B

Les vitamines du complexe B peuvent être utiles pour réduire les niveaux d’une molécule appelée homocystéine ou HC. Cette molécule est connue pour endommager le système vasculaire. Avoir un niveau élevé peut contribuer au risque de maladie cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et d’autres problèmes vasculaires. La prise d’un complexe de vitamines B peut aider à protéger le corps contre le déclin cognitif lié à l’âge.

  1. arrêter de fumer

Fumer peut endommager presque toutes les parties de votre corps, y compris le cerveau. Des études ont montré que le risque de développer la maladie d’Alzheimer était 45% plus élevé chez les fumeurs quotidiens que chez les non-fumeurs et même les anciens fumeurs. Même si vous fumez depuis toujours, cesser de fumer peut faire la différence.

  1. Suivez les chiffres concernant votre santé

Surveillez votre tension artérielle, votre taux de cholestérol et votre poids. Connaître vos numéros peut vous aider à trouver un problème dès le début. Le système cardiovasculaire et la santé métabolique sont parmi les indicateurs les plus importants de la démence!

Un dernier conseil: certains médecins pensent qu’apprendre de nouvelles choses aide à maintenir la santé du cerveau!

[easy-social-share counters=0 style="button" hide_mobile="yes" point_type="simple"] [easy-social-share buttons="facebook,pinterest,whatsapp" counters=0 style="button" only_mobile="yes" point_type="simple"]
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/customer/www/astucesos.com/public_html/wp-content/themes/flex-mag-edit/single.php on line 230
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top