Les Crampes : quelles sont ses causes et comment les arrêter ?

Vous pensez être le seul à souffrir de ce mal ? Détrompez-vous ! C’est un phénomène courant.  Vous êtes certainement familier avec cette sensation douloureuse, mais savez-vous pourquoi les crampes se manifestent ?Que faire pour les éviter et comment faire quand ils surviennent ?

Les crampes ou spasmes musculaires sont tout à fait normaux et affectent autant les personnes non-actives que les athlètes de haut niveau. Elles ne sont pas obligatoirement liées à une activité physique intense et à l’épuisement musculaire. Toutefois, les spasmes sont généralement plus fréquents chez les athlètes ou les personnes qui font du sport.

En gardant à l’esprit les bonnes informations, vous pourrez certainement les éviter ou les traiter plus facilement.

Si vous avez déjà eu une crampe musculaire, vous savez probablement qu’il peut être très ou moyennement douloureux. Parfois, les spasmes sont si forts qu’ils provoquent même des ecchymoses parce que les voies capillaires sont trop serrées.

Pourquoi avons-nous des crampes musculaires ?

Elles peuvent être vraiment désagréables et les raisons de leur survenue demeurent obscures. Cependant, les experts ont identifié plusieurs facteurs comme les changements dans le contrôle neuromusculaire, la déshydratation, la modification du métabolisme des électrolytes (ions nécessaires à la mise en œuvre des impulsions électriques dans les muscles), les changements dans les exercices visant un groupe particulier de muscles, les tensions musculaires ou les changements dégénératifs.

Vous êtes plus susceptible d’avoir des spasmes si vous faites de l’exercice dans des pièces chaudes ou par temps chaud et que votre corps transpire plus que d’habitude, évacuant des électrolytes par la transpiration.

Outre certains états physiologiques qui augmentent le besoin d’électrolytes spécifiques pour la croissance et le développement, les athlètes font partie du groupe vulnérable à ce phénomène et doivent faire attention à leur apport d’électrolytes.

Si vous faites une petite recherche sur les spasmes, vous remarquerez que presque tous les articles sur ce sujet condamnent la carence en magnésium comme la principale raison.

Les spasmes sont des contractions musculaires involontaires qui se produisent dans n’importe quel muscle. Ils durent quelques secondes ou quelques minutes.

Cependant, rappelez-vous que la science n’a toujours pas d’explication à ce phénomène, donc vous ne pouvez pas affirmer que le magnésium est la cause des spasmes. Il est vrai que des crampes fréquentes sont signe de carence en magnésium. Mais le potassium, le calcium et le sodium font également partie du groupe électrolytique des métaux essentiels à la fonction musculaire normale..

Si vos crampes résultent d’une carence en vitamines ou en minéraux, vous pouvez manquer de magnésium, de calcium, de potassium et de sodium. Comme nous l’avons déjà dit, le corps humain perd des électrolytes par la transpiration, mais parfois même les médicaments diurétiques peuvent faire perdre à votre corps des minéraux essentiels.

Le magnésium joue un rôle important dans l’anabolisme des glucides, des protéines et des graisses. Il participe également à la stimulation musculaire et nerveuse, agissant comme bloqueur des canaux calciques.

Le calcium resserre les muscles, tandis que le magnésium les détend. Par conséquent, les muscles ne peuvent pas se détendre si votre corps manque de magnésium. L’apport quotidien recommandé en magnésium est de 300 mg et de 450 mg pour les femmes qui allaitent et les femmes enceintes.

Où avons-nous souvent des spasmes ?

Les spasmes musculaires affectent généralement le mollet, le pied, son côté interne et externe, et les cuisses. Ils sont moins fréquents dans les muscles abdominaux, les épaules et les bras.

Ils ne constituent pas une menace sérieuse pour la santé et disparaissent sans traitement spécial, laissant une douleur latente qui s’estompe au fur et à mesure. Le spasme musculaire est une contraction sévère et forte du muscle affecté et des étirements ou des massages peuvent vraiment aider à le soulager.

Comment s’en prévenir ?

Les personnes qui font de l’exercice “dépensent” leurs muscles (positivement, bien sûr) et exposent ainsi leur corps à une plus grande perte d’électrolytes et, bien sûr, d’eau.

L’apparition de crampes chez les athlètes est spécifiquement associée à la déshydratation et à la perte d’électrolytes par transpiration. Il est donc particulièrement important de boire suffisamment d’eau pendant votre entraînement. Buvez de l’eau oligo-minérale car elle a un rapport équilibré d’électrolytes essentiels ; les boissons isotoniques sont également excellentes.

Lors des cas de “surentraînement” c’est-à-dire lorsque votre entraînement est épuisant et intense, les crampes indiquent un affaiblissement du tonus des muscles. Vous devriez prendre un bon repas riche en magnésium, calcium et beaucoup d’eau, et aussi vous reposer pendant quelques jours.

Les débutants ne doivent pas paniquer. Considérez les spasmes comme un accueil dans le sport et étirez lentement vos muscles. Les muscles réagissent à tout changement, que vous fassiez de l’exercice régulièrement ou non.

Que devrions-nous faire ?

Les spasmes musculaires ne nécessitent habituellement aucun traitement spécial, mais quelques conseils simples peuvent vous être d’une grande aide.

Etirez votre corps avant chaque séance d’entraînement pour éviter les spasmes musculaires. L’étirement est à peu près tout ce que vous avez à faire. Il vous protégera également contre les blessures.

Si vous pressentez une crampe pendant votre entraînement, cessez de faire de l’exercice et étirez vos muscles. Tendez et étirez votre jambe. Gardez-le dans cette position jusqu’à ce que le spasme disparaisse. Massez-le doucement et il devrait bientôt disparaître. Bien sûr, ce n’est pas une raison pour arrêter votre entraînement.

N’oubliez pas de boire beaucoup d’eau et de remplir vos dépôts d’électrolytes après. Consommez des suppléments de calcium et de magnésium, mais assurez-vous de consulter d’abord un pharmacien ou un médecin.

La nourriture est la meilleure source d’électrolytes. Le fromage et le lait sont d’excellentes sources de calcium et de sodium, la banane est riche en potassium et le magnésium se trouve dans les amandes et le chocolat noir (teneur élevée en cacao). Les aliments riches en magnésium réduiront certainement vos crampes, surtout si elles surviennent pendant votre sommeil.

Au cas où vous combineriez le chocolat et les amandes, faites-vous un cadeau, et la prochaine fois que vous irez au gymnase, augmentez l’intensité de votre entrainement.

[easy-social-share counters=0 style="button" hide_mobile="yes" point_type="simple"] [easy-social-share buttons="facebook,pinterest,whatsapp" counters=0 style="button" only_mobile="yes" point_type="simple"]
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/astucesos/public_html/wp-content/themes/flex-mag-edit/single.php on line 230
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top